Seter : la passion du process industriel

Broyeurs, mélangeuses, refroidisseurs, extrudeurs et presses à granulés n’ont pas de secret pour l’entreprise Seter, spécialisée dans la construction de ligne de fabrication d’aliments pour animaux. Distributeur exclusif du matériel Van Aarsen pour la France, l’entreprise Seter conçoit, fabrique et installe également sa propre gamme d’équipements. Rencontre avec un spécialiste du process industriel.

Véronique et Philippe Allard, accompagnés de Daniel Gardan (à droite).

Véronique et Philippe Allard, accompagnés de Daniel Gardan (à droite).

« Les machines, c’est le cœur battant de l’usine, annonce d’emblée Philippe Allard. Performance et fiabilité doivent être au rendez-vous ». Depuis 2011, il dirige, avec sa femme Véronique Allard, la société Seter (Société d’études technique et réalisation) basée au Fuilet dans le Maine-et-Loire. « Alors que nous étions sous-traitant pour des prestations de tôleries, de chaudronnerie et pour la fabrication de petit matériel, nous avons eu l’opportunité de racheter l’entreprise, crée en 1989 par George Grillot, une figure bien connue du secteur de l’alimentation animale. »

Avec l’arrivée des nouveaux propriétaires, l’entreprise a pris un nouveau tournant. « Les méthodes de travail ont changé, avec sans doute plus de professionnalisme et des ambitions plus grandes. Pour le reste, nous continuons à fabriquer le matériel qui a fait la réputation de la marque Seter », explique Philippe Allard. La nutrition animale représente le cœur de métier de Seter, avec des solutions conçues sur-mesure allant de la fourniture de pièces détachées jusqu’à la mise en place de lignes de fabrication complète. « La grande majorité de notre chiffre d’affaires est réalisée avec l’activité nutrition animale. Nous sommes également fabricants et installateurs de silos destinés au stockage de céréales. L’avantage de ces deux orientations, est de pouvoir compléter l’emploi du temps des ateliers lorsque le pic d’activité en nutrition animale est passé », commente le chef d’entreprise. Le site du Fuilet occupe 40 salariés à plein-temps, dont 10 tôliers et chaudronniers qui travaillent à l’atelier. Le bureau d’étude compte désormais quatre dessinateurs, dont Philippe Allard lui-même. « Pour les projets les plus complexes, je veille au grain, s’amuse-t-il. J’ai passé 15 ans dans les ateliers comme tôlier. J’en ai gardé une vision très pratique de la fabrication, qui m’aide beaucoup dans la conception. »

S’agrandir pour se développer

Le nouveau local de Seter, à Romanié, permettra d'accueillir les clients dans de meilleures conditions.

Le nouveau local de Seter, à Romanié, permettra d’accueillir les clients dans de meilleures conditions.

Depuis le début du mois d’août, Seter dispose d’un nouveau site à Romagné, à quelques kilomètres de Fougères en Ille-et-Vilaine (35). « Avec le développement de l’activité, on commençait à se sentir à l’étroit », concède Véronique Allard, en charge des relations clients. Mais Seter y voit également un moyen d’être plus proche de ses clients. « La situation est idéale, avec de grands axes de communication à proximité. Les nouveaux locaux nous permettront par ailleurs d’accueillir nos clients dans de meilleures conditions. » Pour l’heure, le grand hall attenant aux bureaux semble encore bien vide. « On est encore dans les cartons mais à terme, le site de Romagné sera dédié à l’assemblage des pièces fabriquées dans les ateliers angevins. » Si les locaux s’agrandissent, les moyens humains ne sont pas en reste. Seter a récemment embauché un monteur, un chaudronnier, une secrétaire et un technico-commercial en la personne de Daniel Gardan. « Ce n’est qu’un début, prévient Philippe Allard. D’autres recrutements sont à l’ordre du jour, en particulier pour renforcer l’équipe de dessinateurs industriels du groupe. »

Van Aarsen, un leader sur qui s’appuyer

Le meilleur atout de Seter, c’est certainement son partenariat avec l’un des tout premiers équipementiers présent sur la scène internationale : le groupe néerlandais Van Aarsen. « La fine fleur du matériel industriel que l’on trouve dans les usines d’aliments, apprécie Daniel Gardan, et de poursuivre : Seter est le distributeur exclusif de leurs outils de production tels que les presses, broyeurs, mélangeurs, etc. pour la France. Nous croyons beaucoup au potentiel de ce matériel, raison pour laquelle nous avons fait le choix de nous associer avec cette entreprise. L’expertise de cette marque en matière de broyage et de granulation fait autorité. Le fait que la production de machines soit assurée au Pays-Bas constitue également un gage de qualité quand d’autres marques n’hésitent pas à délocaliser la fabrication des machines. » Parmi de nombreuses références, Frank Vossen, directeur régional du marché nutrition animale chez Van Aarsen, met en avant la dernière grosse commande honorée par l’équipementier en Suède. « Une usine complète de haut niveau. C’est sans doute l’un des plus beaux projets réalisé ces dernières années en Europe Occidentale », fait-il remarquer.

(…)

O. W.

Retrouvez l’intégralité de l’article dans la RAA 679 septembre 2014

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.