Valorex encourage les cultures oléo-protéagineuses auprès des lycées agricoles

Le lin fait partie des plantes oléo-protéagineuses dont Valorex souhaite encourager la culture.

Valorex, spécialiste en thermo-extrusion de graines oléo-protéagineuses pour l’alimentation animale, annonce qu’elle entame un travail de sensibilisation auprès des lycées agricoles de Bretagne afin de permettre un renouveau des cultures « oubliées » que sont le lin, le lupin, la féverole, le chanvre.

Face au manque national de graines oléo-protéagineuses (Valorex importe 50 % de ses besoins), la société d’Ille-et-Vilaine souhaite encourager leur production en s’adressant directement aux futurs agriculteurs. Elle entend ainsi leur ré-apprendre les bases agronomiques de ces cultures, « oubliées à cause des importations massives de protéines de soja depuis les années 60-70. » L’entreprise militante a choisi de mettre en place des parcelles de démonstration au sein de ces établissements scolaires. Elle entreprend cette démarche avec le soutien financier de la DRAAF et en partenariat avec l’association LTO (Lin Tradition Ouest) qui regroupe des organismes stockeurs de l’Ouest, des semenciers, la Chambre régionale d’agriculture de Bretagne.

En contrepartie des points faibles, qui tiennent principalement au manque de débouchés, ces cultures sont « d’excellentes têtes d’assolement » rappelle Valorex, persuadée que le développement de ces cultures entraînera un rééquilibre à plusieurs niveaux : agronomique (moins d’intrants, rotation vertueuse…), économique (moins de dépenses et débouché en plus…) et écologique (biodiversité, meilleur bilan carbone…).

Tags

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.