Récolte de maïs 2014 : contrôle de la qualité

La qualité sanitaire des maïs de la récolte 2014 et de leurs coproduits est un sujet majeur de préoccupation pour les fabricants d’aliments. En effet, si cette qualité sanitaire est globalement satisfaisante, certains lots sur certaines zones dépassent nettement les limites fixées par la Commission européenne pour l’alimentation humaine mais aussi les recommandations de la Commission européenne pour la nutrition animale.

Les résultats d’analyses du « plan d’autocontrôle aliment » Oqualim le confirment. Ils sont cohérents avec les données communiquées aux professionnels par FranceAgriMer. Il est ainsi essentiel que les fournisseurs de céréales et de coproduits informent leurs clients du niveau de mycotoxines des lots qu’ils mettent sur le marché, pour permettre leur bonne utilisation en alimentation animale et ce conformément aux préconisations du Guide interprofessionnel de gestion des mycotoxines dans la filière céréalière, édité par Intercéréales.

Coop de France Nutrition Animale et le Snia recommandent, dans leur note de conjoncture de janvier 2015, que cette information se fasse dès que les limites fixées en alimentation humaine sont atteintes, afin d’écarter les lots concernés des espèces les plus sensibles et pour une incorporation de la matière première dans les aliments composés en toute sécurité.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.