Produits UAB & bio : Une offre toujours en mouvement

Le marché des produits utilisables en bio (UAB) est bien ancré pour répondre aux attentes des fabricants d’aliments et des élevages. Si tout le monde est touché par l’inflation galopante et des filières sont mises à mal, les acteurs présents au Space ne donnent pas une image de récession, bien au contraire. Chacun tient à mettre en avant ses atouts, de la recherche appliquée à la formulation et la fabrication, pour accompagner les opérateurs impliqués en bio ou orientés vers plus de naturalité, de respect de l’environnement et de bien-être animal faisant écho aussi aux attentes sociétales. Nous rencontrons des précurseurs, tenant bon la barre depuis 40 ans et de nouveaux acteurs convaincus par l’intérêt de répondre aux enjeux actuels, à la fois climatiques et nutritionnels. Voici quelques exemples d’innovations, de valeurs sûres ou de produits en test, présentés par des entreprises du secteur de la nutrition animale.

 

Stéphane Maggiar, ingénieur commercial et Aurélie Levagnini, responsable marketing technique d’Altilis devant la gamme bio. Au premier plan farines de tagète et de paprika certifiées bio.

Altilis – Farine de tagète bio

Spécialiste des ingrédients et des additifs destinés à l’alimentation animale, l’entreprise girondine basée près de Libourne, s’adresse aux fabricants d’aliments et firmes-services sur le marché français pour leur fournir de nombreux produits comme des extraits de plantes, phosphate, oxyde de magnésie, carbonate micronisé, argile bentonite, huiles essentielles, arômes ou autres pigments. Son actualité c’est l’obtention d’un agrément pour importer des produits certifiés agriculture biologique. « Nous devenons opérateurs bio. Nos premières importations sont en cours », précise Stéphane Maggiar, ingénieur commercial Altilis. C’est le cas pour la farine de tagètes broyées (ou Marigold) utilisée dans le maintien de la coloration du jaune d’oeuf, en l’occurrence bio. « Nous avons besoin de combiner pigment rouge et jaune, paprika et tagète. Ces pigments sont des additifs sensoriels », souligne l’expert.

 

 

 

 

 

 

L’équipe Biodevas primée pour Sinea. © Biodevas

Biovedas – Un Innov’Space pour Sinea dédié aux porcelets

Rappelons que le laboratoire sarthois est spécialisé en biosolutions, avec son propre système breveté d’extraction d’actifs 100 % naturels (1) pour les productions végétales et animales. Cette année Biodevas reçoit un Innov’Space pour Sinea. Ce produit utilisable en bio vise un bon démarrage de la vie du porcelet en évitant les dysbioses intestinales, les déséquilibres de la flore intestinale, dans les phases délicates avant et après sevrage, mais aussi des performances zootechniques améliorées aux différentes phases de l’animal. L’approche préventive de cet additif phytogénique, ajouté dans l’aliment, s’appuie sur quatre effets ; gestion du stress oxydatif au sevrage, modulation des protéines de l’inflammation, stimulation du système immunitaire et préservation de l’intégrité de la muqueuse intestinale et orientation du microbiote. Inscrit dans les objectifs de réduction des antibiotiques et de l’oxyde de zinc, le fabricant a trouvé une alternative avec Sinea s’appuyant sur l’origan, le chardon-marie et le clou de girofle. Il a présenté ses résultats en 2022 aux journées de la recherche porcine ainsi qu’au Zero Zinc Summit au Danemark, en comparaison avec l’utilisation de l’oxyde de zinc en premier âge. « Notre approche préventive, efficace, non-biocide, repose sur l’amélioration de la résilience des animaux, sans toxicité environnementale et avec une empreinte carbone réduite », souligne Jean-François Ricouleau, vétérinaire responsable à Biodevas de l’activité alimentation animale pour les animaux en production. Issus d’un portefeuille de 120 plantes en majeure partie d’origine française.

 

 

 

Lionel Bonnaud, responsable technique devant la gamme de Biomat.

Biomat – S’attaquer au parasitisme

La bio est dans les gènes de Biomat, entreprise quarantenaire installée à Legé au sud de Nantes. Compléments alimentaires, vitamines naturelles, minéraux organiques ou amendements naturels composent une large gamme utilisable en bio dédiée aux productions végétales et animales. Désormais filiale du groupe Michel le fabricant fait sa première apparition au Space. « Nos clients sont surtout des éleveurs, en majorité bio. Ils sont utilisateurs de nos produits du sol à l’animal », précise Lionel Bonnaud, responsable technique de Biomat, en nous présentant Aniver. Cet antiparasitaire à spectre large est l’un des produits historiques de l’entreprise, toujours bien d’actualité. Constitué d’un macérat de plantes vermifuges, d’huiles essentielles, il se destine à toutes les espèces animales, utilisable sur toutes périodes, en fonction de la pression parasitaire. « Nous avons renforcé d’année en année ce produit UAB, reconnu et vendu par des distributeurs et des vétérinaires, précise Lionel Bonnaud. Il est utilisé en ruminants, mais aussi en volailles. Nous le déclinons en deux formules adaptées à chaque espèce. Nous avons des demandes croissantes, en lien avec les restrictions au niveau des matières actives. Et Aniver est sans délai d’attente, c’est ce qui fait notre force. »

 

Frédéric Ripoche

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.