Le Groupe Michel poursuit ses projets stratégiques

Dans un contexte de fortes perturbations du marché, le Groupe Michel, réseau privé et familial spécialiste de la nutrition animale, s’adapte et affiche une croissance de deux pourcents sur l’exercice 2021-2022. Une année au cours de laquelle il a également fait l’acquisition de la société Coréal.

Matthias Michel, président directeur général du Groupe Michel

« Dans un monde où l’exceptionnel devient la normalité, nous avons fait le choix de la résilience », explique Matthias Michel, P-dg du Groupe Michel*. Une stratégie qui permet au réseau privé et familial spécialiste de la nutrition animale de s’adapter « face aux turbulences permanentes que rencontre le secteur ». L’entreprise, créée en 1947 par Louis Michel à Saint-Germain-en-Coglès (35), connaît même une dynamique continue de développement de plus de 50% depuis dix ans. Il poursuit, « avec prudence », sa stratégie d’investissements « au service des filières d’élevages du Grand Ouest », dans un contexte de marché connaissant de fortes turbulences depuis deux ans. « La consolidation de nos projets en cours et une stratégie réfléchie d’investissements, nous permettent de nous adapter aux exigences d’un marché chahuté, afin d’ouvrir la voie à une meilleure normalité ».

L’activité du Groupe Michel affiche, sur l’exercice 2021-2022, une croissance de 2 %, passant de 797 012 à 815 578 tonnes d’aliments vendues, toutes filières confondues, sur un marché national en baisse de 1 %. « Nous avons tout de même connu une forte baisse sur le deuxième trimestre 2022 en volaille, notamment à cause de la grippe aviaire dans les Pays de la Loire, région qui était en première ligne », précise Mathias Michel.

Cette croissance permet au groupe d’engager des investissements de fonctionnement, notamment l’installation d’une nouvelle chaudière sur le site des Établissements Michel, à Saint-Germain-en-Coglès (35), entraînant des économies significatives de consommation d’énergie. Les équipes poursuivent aussi les projets initiés en 2021, à la fois en nutrition précoce, avec le développement de produits sous forme de gels à destination des volailles de un jour, mais aussi les projets numériques, avec le développement d’un projet interne de data visualisation.(…)

Ermeline Mouraud

*Le Groupe Michel était présent au Space, sur un nouveau stand, avec ses filiales Nutrifirm et Seretal, dans le hall 5. Ses filiales Coréal, Britalym, Le Floch, Aliferm, Infeed et Nutrifuture Prod disposaient également de stands. Au total, le réseau regroupe 350 collaborateurs.

Lire l’article en intégralité dans le numéro 760.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.