Assemblée générale de Tecaliman : « Optimistes mais prudents »

Tecaliman s’est réuni le 12 avril dernier pour son assemblée générale, présidée pour la première fois par Yves Brochard, élu en avril 2010. L’occasion de faire le bilan sur l’année écoulée et de présenter les projets en cours.

De g. à dr., Fabrice Putier, directeur, Loïc Perrin, ingénieur process, Yves Brochard, président : « Notre centre technique se veut d'être un véritable carrefour de la technique et de la technologie des aliments composés et doit rester la référence nationale, et pourquoi pas osons Européenne. »

Fabrice Putier, directeur de Tecaliman, a qualifié l’année 2010 comme étant « l’année de rénovation interne ». En effet, un gros travail d’image a été effectué avec un nouveau logo et une nouvelle charte graphique « modernes, rafraîchissants, agréables, visibles et lisibles ». Une charte d’engagements de Tecaliman a été élaborée et de nouvelles plaquettes de présentation de l’association ont été éditées. Yves Brochard se félicite de la « bonne santé financière malgré une stabilisation du prix des cotisations depuis 7 ans ». Le nombre de membres augmente régulièrement chaque année pour atteindre, en 2011, 71 membres dont 30 membres adhérents, 32 membres partenaires, 5 membres associés et 4 membres étrangers. Cette situation permet de faire face à d’éventuels retards de financement et d’autofinancer la création d’un poste d’ingénieur process, occupé depuis le 1er avril 2011 par Loïc Perrin. L’association compte désormais 10 salariés. L’achat d’une nouvelle presse pilote et de son environnement a aussi été financé en 2010. Le symposium organisé en mars dernier (voir RAA n° 645) à l’occasion du 30e anniversaire de l’association a été « un grand succès révélateur de la bonne santé de Tecaliman ». Les problèmes d’hébergement rencontrés jusqu’à maintenant devraient prendre fin d’ici 2013 avec le déménagement de l’association dans les locaux de la future PRI (Plateforme Régionale d’Innovation) dédiée à l’alimentation sur le site de la Géraudière à Nantes.

Centre de recherche

Côté technique, les résultats de la phase préliminaire du programme Ecolmius (ÉCOLogie MIcrobienne des Usines) – enquête de huit mois réalisée sur cinq sites industriels répartis sur l’ensemble du territoire métropolitain – ont montré l’impact de la granulation sur la plupart des flores et la bonne maîtrise du risque microbiologique. Tecaliman a par ailleurs obtenu l’accréditation comme « centre de recherche » par le ministère de la recherche pour une durée de trois ans. Les recherches confiées à l’association seront ainsi éligibles au crédit d’impôt recherche qui peut faire baisser la facture de 30 à 50 %, d’après Fabrice Putier.

Les délais de montage des programmes dans le cadre des appels étant de plus en plus courts et nécessitant une anticipation des actions, Tecaliman s’est donné trois axes de recherche conduisant à trois actions directes. La première a été le dépôt du programme Opsera (Optimisation des Performances des Sécheurs et Refroidisseurs en Alimentation animale) auprès de l’Adème en début 2011. La deuxième est la mise en place du nouvel ingénieur process pour traiter les contraintes de production et de sécurité des opérateurs au travail. La dernière est la poursuite des programmes sur les contaminations croisées (Poussalim, Tracox et peut-être C3feed).

Afin de renforcer la place de Tecaliman au cœur de la technique, des RITT (Rencontres Industrielles Techniques et Technologiques) seront organisées tous les ans en partenariat avec Oniris, établissement nantais d’enseignement supérieur et de recherche du Ministère de l’alimentation de l’agriculture et de la pêche. La première journée aura lieu le 4 octobre 2011 et se fera dans « une totale impartialité commerciale et non-concurrence de ses membres ». Elles auront pour objectif de susciter des questions techniques et technologiques dans les échanges client/fournisseur de la profession. Les présentations devront être validées par un comité de validation afin de s’écarter de toute présentation commerciale…

Émilie Auvray

Programme des formations à venir

19 mai : homogénéité

21 juin : conduite des presses à granuler

6 octobre : séchage et refroidissement

20 octobre : utilisation des liquides

17 novembre : distribution des temps de séjour

13 décembre : prévention des risques d’incendies et d’explosion en alimentation animale (formation pour formateur)

… Retrouvez l’intégralité de l’article dans la RAA 646 – mai 2011

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.