Comme chaque année depuis 2005, Biomin édite un rapport sur l’état de la contamination en mycotoxines des matières premières et aliments dans le monde. Par origine géographique ou matrice, ce document éclaire les industriels sur

Depuis le 1er juin 2013, l’utilisation des protéines animales transformées est à nouveau autorisée pour l’alimentation en aquaculture, sur le territoire de l’Union européenne. Un choix mal accepté par les pouvoirs publics français qui craignent les

À l’échelle régionale et mondiale, trois spécialistes croisent leur regard sur les marchés agricoles : Laurent Morin, délégué général de l’association Feedsim Avenir, Michel Ferret, chef du service marché et études des filières à l’agence France

Suite à la décision de la Commission européenne de suspendre les aides aux exportations de poulets, annoncée le 18 juillet, la filière avicole française (principale concernée par ces aides au sein de l’Union européenne) réagit fortement. De

Édito Priorité à l’élevage Revue de presse Actualités 26e congrès de la Fefac : haro sur la volatilité Colloque : quelle autonomie protéique pour l’Europe ? Assemblée générale de Qualimat : continuité et détermination Brèves   DOSSIER SPECIAL MATIERES PREMIERES Entreprises Charolles Aliment : la passion du mash Courtier : un métier de

L’Europe importe près de 70 % des protéines végétales consommées par l’élevage. Dans le contexte actuel de fluctuations des prix des matières premières, cette dépendance est particulièrement dangereuse.

Depuis 1998, les syndicats de la nutrition animale (Afca-Cial, Coop de France NA et Snia) s’impliquent activement dans les dossiers de recherche scientifique et technique via leur Conseil scientifique de la nutrition animale. Le CSNA, constitué

À la lisière du continent, la Bulgarie est le dernier État à avoir rejoint l’Union européenne, en même temps que la Roumanie, en 2007. Le pays a été récemment sous les feux de l’actualité à

Sofiprotéol a annoncé la fermeture de deux unités d'estérification et d'une unité de trituration d’une part, et la fusion des filiales Diester Industrie et Saipol d’autre part*. « Dans le contexte de la pause à 7 %

Maxime Vandoni (à droite) prend la succession d’Alain Guillemin à la tête du groupe Terrena. Le 2 juillet 2013, le conseil d’administration de Terrena, réuni sous la présidence d’Hubert Garaud, a nommé Maxime Vandoni directeur général

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.