Produire différemment et de manière durable les aliments de demain tout en garantissant un intérêt santé et gustatif. C’est le pari de deux jeunes ingénieurs, Jérémie Cognard et Romain Vandame qui ont développé un système

Avec une production d’environ 120 000 t par an, l’alimentation aquacole représente une goutte d’eau dans le marché de l’alimentation animale, qui s’établit à 22 millions de tonnes. Une petite taille qui n’empêche pas la profession d’être structurée

D’abord connu comme fabricant d’aliment pour bétail, Le Gouessant compte aussi une activité aquaculture à la fois autonome et bénéficiant de la puissance du groupe d’un point de vue R&D et logistique. Établie à Saint-Aaron,

La coopérative Le Gouessant a informé fin octobre que le différend opposant le conseil d’administration et son directeur sur la stratégie du groupe avait pris fin « avec la décision de Jean-Yves Cornec de

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.