Plusieurs événements ont animé l’actualité de la filière cunicole française ces derniers mois. La journée Itavi, l’assemblée générale de la Fenalap, Fédération des groupements de producteurs de lapin, et la conférence organisée par l’interprofession Clipp

La consommation de lapin continue sa vertigineuse descente. La filière est par ailleurs touchée par une maladie hémorragique virale hautement contagieuse qui n’épargne aucune région et laisse les élevages touchés exsangues. Toute la profession s’est

Lors de la journée Itavi consacrée à la filière cunicole, il fut question d’alimentation : programme alimentaire des jeunes femelles, transition alimentaire en engraissement ou alimentation précoce du lapereau. Morceaux choisis. Joseph Hurand, du service économie de

La filière cunicole s’est réunie au Mans fin novembre pour ses 15e journées dédiées à la recherche. La première matinée était consacrée à l’alimentation. Il en ressort que la filière continue d’améliorer ses pratiques d’élevage pour

Désialis, opérateur de produits déshydratés, élargit sa gamme de produits « fibres » avec, depuis la fin 2011, deux nouveaux produits issus de la déshydratation de coproduits de la vinification. Riches en fibres, ces produits constituent une

Petite par sa taille, la filière cunicole française est néanmoins très dynamique. Toute la profession s’est réunie au Mans fin novembre pour deux journées consacrées à la recherche cunicole. Les développements scientifiques et techniques dans le

Techna exerce ses métiers dans l’amélioration de la nutrition des animaux. Ses solutions techniques (prémix, spécialités nutritionnelles, additifs, logiciels, services…) sont présentes dans plus de 35 pays.

Les 13es Journées de la recherche cunicole (JRC) se sont déroulées les 17 et 18 novembre derniers au Mans. Il y a beaucoup été question de nutrition, de rationnement, de pathologie, de reproduction et d’économie.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.