Le bio en alimentation animale suscite quelques interrogations : comment s’approvisionner en matières premières, le 100 % bio est-il possible, quels cahiers des charges… Questions-réponses avec Carine Maret, directrice de l’Ufab, l’Union française d’agriculture biologique.

Dans leur note de conjoncture commune, le Snia et Coop de France Nutrition Animale s’inquiètent de l’entrée en application d’une alimentation 100 % biologique à partir du 1er janvier prochain. « Mise en place en 2009, cette dérogation

Le règlement d’exécution UE n° 505/2012 modifiant les règles d’alimentation des animaux biologiques incluses au règlement (CE) 889-2008 est paru le 15 juin 2012 au journal officiel de l’Union Européenne. Concernant les aliments provenant de l’exploitation même ou

A partir du 1er janvier 2012, les monogastriques élevés en mode biologique devront recevoir une ration alimentaire élaborée à partir de matières premières végétales exclusivement bio. Pour l’heure 5 % de produits conventionnels sont encore autorisés

Cizeron Bio, fabricant d’aliments biologiques pour animaux, et son actionnaire Euréa, tous les deux implantés dans la Loire, sont en train de créer une nouvelle société, baptisée Bioagri.

Dans sa chronique des Échos – 05/03/10, Éric Le Boucher salue la Commission de José Barroso qui, en autorisant la pomme de terre Amflora et les nouveaux maïs, « a sorti l’Union de l’immobilisme sur

La mise en place de nouveaux élevages bio, notamment en volailles de chair, pondeuses et porcs tire obligatoirement la demande en aliments à la hausse. Visiblement, les fabricants s’y sont préparés, en stimulant les conversions

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.