L’Anses vient de lancer un appel à candidatures afin de renouveler dix de ses collectifs d’experts indépendants (six comités d’experts spécialisés et quatre groupes de travail) dans les domaines de l’alimentation humaine, de la nutrition, de

Coordonné par l’Anses, le Programme conjoint européen (EJP) One Health a été retenu par la Commission européenne et devrait démarrer le 1er janvier 2018. Ce dernier regroupe plus de 40 partenaires de 19 États membres et

Le Conseil scientifique de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), indépendant et composé exclusivement de scientifiques (dont plus d’un quart d’experts étrangers), est renouvelé tous les trois ans.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a réalisé il y a quelques mois un état des lieux des connaissances scientifiques concernant les risques éventuels liés à la consommation

Pour mener ses évaluations de risque et élaborer des recommandations, l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) s'appuie sur 18 comités d'experts spécialisés et met en œuvre une expertise

À l’occasion d’une journée de restitution le 13 juin dernier, Oqualim (Organisation pour la Qualité des Aliments) a présenté le bilan de 4 années d’action. « Les participants des filières animales et végétales ainsi que les représentants

D’abord identifié en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique au deuxième semestre 2011, le virus Schmallenberg a été repéré le 25 janvier 2012 dans le nord-est de la France, puis dans le nord et en Normandie

Biomin France organisait, le 8 décembre 2011, une journée consacrée à la « démédication » des aliments, en partenariat avec l’Anses qui compte l’antibiorésistance parmi ses thèmes majeurs de recherche.

Sollicitée par les ministères de la santé et de l’agriculture pour donner son avis sur la feuille de route de la Commission européenne prévoyant un assouplissement de l’utilisation des protéines animales transformées, l’Anses vient de

Bruno Le Maire, ministre de l’agriculture, a annoncé, dans un communiqué daté du 17 novembre, la mise en place d’un plan national destiné à réduire les risques d’antibiorésistance en médecine vétérinaire. Suivant les recommandations de l’OMS,

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.