Les pièces sont au maximum montées directement dans les ateliers pour éviter des temps de montage trop long et la perte de temps lors d’arrêt sur les lignes de production.

Le Garrec : une entreprise familiale au plus près de ses clients

Depuis plus de 35 ans, Le Garrec SAS conçoit et fabrique des systèmes de fluides répondant aux besoins spécifiques de ses clients. Innovation, expertise et qualité sont les leitmotivs de la société. Rencontre au sein de leur siège à Pontivy.

En 1979, Michel Le Garrec a créé l’entreprise éponyme. Plus de 35 ans plus tard, son fils Steven a repris les rênes et Le Garrec SAS continue son évolution dans le domaine de la conception et la fabrication de système de fluides.

Être au cœur du Grand Ouest et collaborer avec de grands noms, tels que le Groupe Avril, Triskalia ou encore le groupe Saria, lui ont permis de se faire une réputation des meilleures au sein de la filière des équipementiers et cela dans différents domaines tels que l’agroalimentaire, l’environnement, la pétrochimie, etc. « La nutrition animale représente environ 40 % de notre activité aujourd’hui, précise Nicolas Hachet, chargé de projets. Nous sommes une entreprise familiale favorisant la proximité et l’écoute de ses clients sur toute la France principalement. Notre savoir-faire et nos procédés sont également exportés.

Du sur-mesure

Effectivement, Le Garrec SAS ne possède pas de catalogue produits. « Tout se fait selon le cahier des charges précis de nos clients. Chaque projet et lieu d’installation sont uniques. Notre matériel se doit donc d’être conçu au millimètre près et adapté à chaque besoin », précise M. Hachet.

Le savoir-faire de l’entreprise se divise en différents services. L’ingénierie et process des fluides et la création de skids sur mesure, la fabrication de ballon d’eau chaude, cuverie, stockage et valorisation énergétique, et les réseaux d’utilité énergétique, énergie vapeur et calorifugeage.

Chaque demande est étudiée et suit un parcours précis d’étude de faisabilité et de mise en place. Une rencontre sur le terrain permet de définir précisément les besoins du client. Le projet est ensuite étudié en équipe pour acceptation ou non. « Il faut que la demande corresponde à notre planning et à nos compétences pour que la réponse soit positive, indique le chargé de projet. Une fois l’avis et l’accord de l’équipe donné, l’un des chargés d’affaires assure le suivi du projet. » Un point hebdomadaire permet de suivre le planning et l’avancée de chaque dossier.

À partir de ce moment, les dessinateurs 3D prennent le relai. Ils proposent des simulations numériques, des modélisations 3D, des plans détaillés du futur matériel. Ils sont en relation permanente avec l’atelier pour chaque besoin de détails. Les présentations clients se font le plus souvent virtuellement permettant de réunir l’ensemble des collaborateurs du projet et de détailler en direct et visuellement les plans 3D pour précision et validation.

Chaque chargé d’affaires suit ses projets client en relation avec l’ensemble des métiers de l’entreprise assurant ainsi la meilleure communication possible avec les clients et le respect des plannings. Ils assurent également le rôle d’acheteur pour le matériel nécessaire à la fabrication des équipements.

L’ensemble de ces actions est géré grâce au logiciel d’ERP (progiciel de gestion intégré) installé au sein de l’entreprise.

Un savoir-faire

L’atelier de fabrication est organisé en plusieurs espaces. Une des expertises de la société Le Garrec est le calorifugeage de tuyauterie et autres installations industrielles afin d’éviter toute perte thermique et donc garantir des économies d’énergies. Une fois les prises de cotes réalisées directement sur le site du client, l’équipe mesure, découpe, enroule, assemble et isole les plaques de tôle, d’acier, d’inox, etc. selon leur utilisation future (protection du froid, du chaud, vapeur, etc.). Elle réalise la majorité des actions au sein de l’atelier afin de réduire au maximum le temps d’intervention sur le terrain. Seulement quelques raccords peuvent être prévus. La machine de découpe numérique équipant cette partie, est dotée de multiples programmes pour la fabrication de pièces telles que des fonds de ballon, des raccords courbés, etc. On retrouve également une enrouleuse.

La cuverie permet, quant à elle, de produire sur mesure des ensembles de cuves complets en tenant compte de toutes les spécificités du secteur d’activité auquel elles sont destinées et des spécificités du client : le volume des cuves (10 litres à 250 m³), le type d’accès (escaliers, passerelles, échelle à crinoline) et la forme géométrique à façon (fond plat, fond incliné, fond conique, fond bombé, sur pieds, ou sur jupe). Deux tours d’une vingtaine de mètres permettent notamment le montage des cuves de grandes dimensions. C’est tout d’abord le haut qui est assemblé, le corps est ensuite soudé grâce à une soudure rotative. On peut citer comme exemple des cuves de stockage de matières premières liquides, des ballons d’eau chaude, cuve de mélange, mais également des équipements sous pression (ESP) qui demandent une expertise technique pointue permettant d’assurer la sécurité de leur utilisation (liquides ou gaz dont la nature parfois explosive, toxique ou inflammable peut représenter un réel danger pour l’exploitant). Le Garrec SAS intervient également dans la conception et fabrication de réseaux de tuyauteries.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.