Qualimat Sud-Est : accords conclus avec les ports espagnols pour 2017

Lors de son dernier conseil d’administration du 8 décembre 2016, l’association Qualimat Sud-Est a fait le point à la fois sur une activité en belle progression en 2016, mais également sur des accords conclus avec les ports espagnols de Barcelone et de Tarragone.

De gauche à droite : Andrés Vargas (Ergransa, silos du port de Barcelone), Jean-Jacques Polo (vice-président de Qualimat Sud-Est), Emilio Fernández (Ergransa), François Christian Cholat (président de Qualimat Sud-Est), Vincent Bergeret (secrétaire de Qualimat Sud-Est), Jordi Forés Piquer (directeur de Qualimac).

De gauche à droite : Andrés Vargas (Ergransa, silos du port de Barcelone), Jean-Jacques Polo (vice-président de Qualimat Sud-Est), Emilio Fernández (Ergransa), François Christian Cholat (président de Qualimat Sud-Est), Vincent Bergeret (secrétaire de Qualimat Sud-Est), Jordi Forés Piquer (directeur de Qualimac).

C’est dans le lieu hautement symbolique de l’aéroport international de Lyon Saint-Exupéry que s’est déroulé le conseil d’administration de Qualimat Sud-Est*, au grand complet, pour analyser les chiffres de l’année 2016. Sur un fond de crise nationale du secteur de la nutrition animale qui table, en 2016, sur une baisse de -5 % de la production, soit environ un million de tonnes, Qualimat Sud-Est affiche une croissance insolente. Les volumes importés sont en progression de près de +6 % par rapport à l’année précédente sur le port de Sète, battant ses précédents records (voir tableau p. 22). Cette progression des volumes importés touche principalement le tournesol Hypro (+17,1 %) qui frôle les 80 000 tonnes importées en 2016, mais aussi le soja tracé dont les importations bondissent de près d’un tiers pour atteindre près de 41 000 tonnes. Le port de Chalon-sur-Saône n’est pas en reste dans ce tableau dynamique, avec une croissance de +21,5 % des volumes importés en 2016 par rapport à 2015. « Nous poursuivons notre développement grâce à notre dynamique », commente Vincent Bergeret, secrétaire de Qualimat Sud-Est qui voit plusieurs raisons à ce succès. La mobilisation des adhérents qui concentrent leurs achats sur Qualimat Sud-Est, tant sur Sète que sur Chalon-sur-Saône, le dépannage des ports de l’Alsace confrontés aux basses eaux du Rhin, et la mobilisation des trois importateurs Bunge, Dreyfus et Solteam pour offrir des tourteaux compétitifs.

(…)

Philippe Caldier

Retrouvez l’intégralité de l’article dans la RAA 705 – Avril 2017

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.