Picot Konsult : plus de quarante ans d’expérience au service des entreprises

Depuis 2011, Jean-Yves Picot partage son savoir et son expérience de plus de quarante ans au service de la filière de nutrition animale. Picot Konsult accompagne les entreprises dans les domaines de sécurité alimentaire et de système d’information.

Jean-Yves Picot, fondateur de Picot Konsult. (Crédit : Picot Konsult)

Jean-Yves Picot, fondateur de Picot Konsult. (Crédit : Picot Konsult)

« J’ai découvert la nutrition animale avec mon père, alors négoce en produits vétérinaires qui proposait, entre autres, des aliments minéraux et diététiques, explique Jean-Yves Picot, fondateur de Picot Konsult. De formation CAP charcutier, j’ai continué par une école de commerce et j’ai décidé de reprendre l’entreprise familiale à la fin des années 1970 avec ma femme, Marie-Claire. L’entreprise Picot Difagri, basée en Vendée, a su faire la différence sur le marché, non pas par sa taille mais par son écoute du terrain. De là, nous avons créé notre propre marque de produits : CMV Pratique. Nous proposions des solutions adaptées en nutrition diététique. C’est également à cette période que j’ai développé un premier outil portable pour mes commerciaux permettant de travailler sur les formulations avec les éleveurs. » Petit à petit Picot Difagri s’est fait une place dans la profession et le couple l’a dirigé pendant trente-six ans. En novembre 2011, Philippe Gauthier a racheté Picot Difagri, qui est devenue Difagri.

Une passion avant tout

Pendant toutes ces années, Jean-Yves Picot a développé un savoir-faire important notamment dans les domaines de la qualité, de la réglementation et des systèmes d’information. C’est également une passion. « Dès 1982, j’ai déployé un système d’information pour gérer Picot Difagri, détaille M. Picot. En 2001, le référentiel Iso 9001 a été mis en place. Et en 2007, l’entreprise a fait évoluer son système d’information vers un ERP afin d’assurer son développement. Elle est également certifiée GMP Ovocom. » Concevoir des concepts, des programmations, etc. Jean-Yves Picot les développe pour son entreprise, au plus près de ses besoins et cela avec les outils de l’époque : « J’ai commencé par la calculatrice programmable Texas Instrument Ti59, se souvient-il. Puis j’ai pu me perfectionner dans le langage de programmation « Basic/Cobol », aux systèmes d’information et m’adapter aux nouveaux outils informatiques qui arrivaient à grande vitesse comme Excel, Access, Windev, etc. »

Suite à la cessation de son activité chez Picot Difagri, la question relative à l’« après » s’est évidemment posée : « D’anciens clients nous demandaient de les aider dans la mise en place de système d’information et de qualité, argumente Jean-Yves Picot. Une règlementation de plus en plus rigoureuse et des certifications qualité pas toujours évidentes à maîtriser, mais indispensables en export, exigent des compétences à mettre en place dans les entreprises. » De par leur expérience, l’envie de proposer leur savoir-faire en tant qu’experts externes a été une évidence pour Jean-Yves et Marie-Claire Picot.

Création de Picot Konsult

De ce constat, en 2011, est donc née Picot Konsult : « Basée à Noirmoutier-en-l’Île en Vendée, nous sommes les deux collaborateurs de la société et nous suivons aujourd’hui une dizaine d’entreprises présentes sur le territoire français. Nous sommes indépendants et nous assurons la confidentialité de chaque dossier. » Ils proposent leur expertise sur deux grandes thématiques : le suivi du règlement CE 767/2009 pour l’alimentation pour animaux et la mise en place de système d’information.

Pour la partie règlementation, les compétences mises à disposition concernent : l’aide à la rédaction de l’étiquetage des aliments pour animaux y compris les aliments diététiques (conformité règlementaire, suggestion de classement et veille règlementaire). Un accompagnement pour la mise en place et le suivi d’un système de management de la qualité est également possible (dossier d’enregistrement ou d’agrément, certification FCA-GMP Ovocom et RCNA-Oqualim, l’aide à la rédaction des manuels qualités et HACCP, des procédures, des instructions, des formulaires, etc. et la réalisation des audits internes). « Marie-Claire se charge de réaliser les audits internes, indique M. Picot. En qualité, nous commençons toujours par une étude HACCP. Une procédure va fixer les modalités de rédaction et de gestion des documents qui seront mis en place dans le cadre du SMQ (Système de management de la qualité). Les procédures qui seront ensuite créées serviront à répondre au bon fonctionnement de l’entreprise et à traiter les points critiques. Ce système documentaire clair doit être rédigé, adapté au personnel, facilement disponible et actualisé. »

La mise en place d’un système d’information englobe, quant à elle, tout ce qui est lié aux conseils en traitement de l’information : audit de l’existant, aide à l’élaboration d’un cahier des charges et du choix d’un système, formation des utilisateurs, informatique décisionnelle, bases de données, élaboration d’outils sur mesure, expertise : liens ODBC SQL MySQL, etc. vers Access, Excel, VBA, ERP Divalto, ERP Sage, Microsoft Power BI, etc. « Pour cette partie système d’information, j’adapte mes outils en fonction de l’organisation des flux dans l’entreprise, de l’existant, avec la logique d’amélioration continue », détaille M. Picot.

Et après ?

La société avance à son rythme de croisière. « D’ici deux à trois ans, nous cèderons notre place à un repreneur, pour profiter de notre retraite en Vendée, assure Jean-Yves Picot. Tous les systèmes que nous mettons en place et que nous développons sont totalement indépendants et les logiciels non bridés. C’est-à-dire que chaque entreprise est formée pour prendre la main sur chaque concept mis en place. Nous assurons un suivi et une mise à jour si besoin. »

Jean-Yves Picot est également administrateur bénévole au sein de l’Aftaa, en charge du back-office de l’association. L’« après » se fera donc en douceur et une expérience de plus de quarante ans comme celle-ci est un témoignage précieux pour l’ensemble des acteurs de la filière. « Les professionnels de nutrition animale travaillent au sein d’un secteur riche, rigoureux et dynamique. Il faut communiquer, se rapprocher du grand-public et continuer à être aussi pointus et à l’écoute des attentes du terrain et de notre société. »

C. Villéger

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.