Un plan Ecoantibio 2 de 2017 à 2021

Un second plan national de réduction des risques d’antibiorésistance en médecine vétérinaire vient d’être publié. Il s’inscrit dans la continuité du premier plan Ecoantibio, lancé en 2012, et répond à l’engagement de la France pour la lutte contre l’antibiorésistance, en matière de santé publique vétérinaire sous une approche « One health, une seule santé ». Il vise à maintenir dans la durée la tendance à la baisse de l’exposition des animaux aux antibiotiques. Il sera mis en œuvre sur la période 2017 à 2021 et compte vingt actions, orientées vers des mesures incitatives plutôt que réglementaires.

Ce nouveau plan s’articule autour de quatre axes : développer les mesures de prévention des maladies infectieuses et faciliter le recours aux traitements alternatifs ; communiquer et former sur les enjeux de lutte contre l’antibiorésistance, sur la prescription raisonnée des antibiotiques et sur les autres moyens de maîtrise des maladies infectieuses ; des outils partagés : la mise à disposition des outils d’évaluation et de suivi du recours aux antibiotiques, ainsi que des outils pour leur prescription et administration responsables ; et des efforts partagés : s’assurer de la bonne application des règles de bon usage au niveau national et favoriser leur adoption aux niveaux européen et international.

Tags

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.