Transports : exemption de nettoyage pour les huiles et acides d’origine végétale

Le Comité international pour le transport routier (ICRT) vient d’apporter des modifications à la base de données IDTF (International Database Transport (for) Feed) pour les huiles (liquides), graisses, acides gras, huiles acides (estérifiées), glycérine et lécithines d’origine végétale. Les risques de contamination étant très limités, le nettoyage des citernes après le transport en vrac d’un de ces produits n’est désormais plus obligatoire. Sous certaines conditions : le chargement suivant doit être un produit appartenant au même n°IDTF, le camion-citerne doit être correctement vidé, l’exemption de nettoyage doit être approuvée par l’entreprise qui réceptionne le produit, elle ne doit pas conduire à une augmentation des risques chimiques, microbiologiques ou physiques pour les produits transportés ultérieurement, elle doit être prise en compte dans l’évaluation des risques de l’opérateur de transport et documentée, et le délai entre deux chargements consécutifs doit être pris en compte dans l’évaluation des risques.
Au total, une trentaine de produits d’origine végétale sont concernés (huile de chanvre, de ricin, de germes de maïs,…), et regroupés sous le numéro IDTF 30440. L’exemption de nettoyage n’est pas applicable pour les produits d’origine animale. Ces nouvelles dispositions seront obligatoires à partir du 1er novembre.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.