Sécurité des aliments : Ovocom harmonise les exigences d’achats

Ovocom, plate-forme de concertation belge pour le secteur de l’alimentation animale, vient de conclure, avec trois autres gestionnaires de référentiels, un accord concernant les principes de l’harmonisation des exigences d’achat des aliments pour animaux. Objectif : créer l’uniformité, améliorer la transparence et éviter les abus. Ovocom, Agricultural Industries Confederation (AIC), GMP + International et QS Qualität und Sicherheit souhaitent ainsi assurer une meilleure maîtrise de la sécurité des aliments tout au long de la chaîne.
« Le principe directeur est que les fournisseurs de la chaîne d’approvisionnement sont certifiés par leur propre référentiel, ou qu’ils sont certifiés par un référentiel équivalent. Toutefois, pour certains produits et certaines origines, il est impossible d’appliquer ce principe directeur, indique Ovocom dans un communiqué publié le 16 juillet. Dans ce cas, différentes options  » garde-barrière  » sont applicables. Nous nous sommes consacrés à la limitation de ces options et au maintien de conditions et critères identiques pour leur application. » Le but des quatre gestionnaires est d’aboutir à une harmonisation complète de toutes les exigences d’achat avant la fin 2016.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.