Sanders fête ses 100 ans au Space

Alain Glon

Le Space a été l’occasion pour Alain Glon, le président du Groupe Glon, d’affirmer que « Sanders compte bien rester une locomotive dans un monde d’agriculteurs entrepreneurs ».

La conférence de presse du 8 septembre démarre par la présentation des derniers chiffres du Groupe Glon par son président, Alain Glon, et son directeur général, Eric Philippe. Le chiffre d’affaires 2009 s’élève à 1,44 milliard d’euros et se ventile en deux pôles : un pôle nutrition et santé animale (856 millions d’euros, soit 59,5% du total) et un pôle nutrition humaine (584 millions d’euros, 40,5% du total). La marge brute d’autofinancement s’élève à 48 millions d’euros. Quant aux investissements, ils se sont élevés à 47 millions d’euros en 2009, Glon ayant investi 260 millions d’euros au cours des cinq dernières années. Ce rythme d’investissements va se poursuivre en 2010. « Sur un total d’environ 50 millions par an d’investissements, 10 à 15 millions d’euros sont consacrés à nos usines d’aliment », nous précisera Alain Glon après la conférence de presse. Ce dernier laisse ensuite la parole à Bernard Mahé, directeur de Sanders, seule marque nationale d’aliments pour animaux en France, dont on fêtait les 100 ans au Space. Le tonnage d’aliments fabriqués par les 23 usines Sanders s’est élevé à 2,5 millions de tonnes en 2009, soit 13% du marché français. Sur ce total, 29% était de l’aliment ruminants, 27% de l’aliment porcs, 23% de l’aliment volailles chair, 17% de l’aliment volailles ponte, 3% de l’aliment lapins et 1% de l’aliment chevaux. Le tonnage d’aliments fabriqués et commercialisés sous la marque Sanders en France s’élève à 3 millions de tonnes en 2009, si bien que Sanders nourrit en France 1 vache sur 5, 1 cochon sur 10, 1 lapin sur 4, 1 poulet sur 8 et 1 poule pondeuse sur 4. « L’activité regroupe 7 entreprises Sanders réparties sur tout le territoire national », rappelle Bernard Mahé : Sanders Adour, Sanders Aurore, Sanders Bretagne, Sanders Centre-Auvergne, Sanders Périgord, Sanders Grand Est, Sanders Nord, Sanders Ouest. « Toutes les usines Sanders sont désormais certifiées et répondent aux exigences du Guide de bonnes pratiques de la fabrication d’aliments composés pour animaux », explique Bernard Mahé qui ajoute que 97 usines sont certifiées en France, sur un total de 300 usines de fabrication d’aliments pour animaux d’élevage. « La marque Sanders représente à elle seule un quart des entreprises certifiées, ce qui lui confère une position de marque leader en sécurité sanitaire de l’alimentation animale », complète Alain Mahé.

Consultez la suite de l’article de Philippe CALDIER sur notre édition d’octobre 2010 à disposition à partir du 15 octobre 2010.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.