Le Snia inquiet pour la filière soja

Un décret, publié en avril dernier, fixe l’aide couplée pour le soja à 58 €/ha pour l’année 2015. « Un montant en contradiction avec les objectifs partagés au moment des discussions dans le cadre de la Pac », souligne le Syndicat national de l’industrie de la nutrition animale (Snia) qui s’inquiète des conséquences de ce décret sur le dynamisme de la production française de cette source de protéines. « La demande en soja tracé est une réalité et une attente qui se manifeste à tous les niveaux de la chaîne alimentaire. Les besoins du secteur de l’alimentation animale offrent de vraies perspectives. À l’heure où tous les acteurs de la production, de la commercialisation et de la transformation travaillent ensemble pour structurer cette filière, le montant de cette aide, inférieur à celui attendu, risque de nuire à son avenir et aux investissements, tant au niveau de la production qu’au niveau de la transformation » estime le syndicat. En 2015, la production française était de 276 000 tonnes de fèves de soja, pour des débouchés à la fois en alimentation humaine et en nutrition animale. Les fabricants d’aliments pour animaux ont utilisé l’équivalent de 3,4 millions de tonnes de fèves de soja (2,7 millions de tonnes de tourteaux de soja majoritairement importés et 65 000 tonnes de graines entières).

Tags

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.