Journée volailles : quels défis pour l’avenir ?

Le 10 mars dernier à Vannes, la firme-services Prisma a réuni ses collaborateurs lors de son forum volailles. Cette année, un tour d’horizon des défis à relever pour l’avenir de la filière et des propositions de solutions a permis d’échanger sur les thèmes porteurs d’innovation.

La filière avicole connaît aujourd’hui une période compliquée avec notamment les derniers épisodes de grippe aviaire ou encore la baisse du marché des œufs produits en cage. Pour Alain Abhervé-Gueguen, directeur de Prisma, firmes-services du groupe Neovia, « le contexte actuel est, certes, face à des problèmes qui peuvent nous sembler rédhibitoires aujourd’hui. Mais il faut prendre du recul et en profiter pour mener des réflexions et trouver des solutions. Pour Prisma, les défis de demain sont autant de pistes pour innover et développer des services et produits permettant d’avancer aujourd’hui et demain ». C’est pour partager sa vision de l’avenir et des défis à relever pour la filière volaille, que Prisma a proposé, lors d’une journée à Vannes, un forum d’échanges sur des thèmes porteurs. Un programme varié a été proposé : compétitivité, demandes sociétales, qualité, programmation nutritionnelle, approvisionnement et grande distribution.

Une partie de l’équipe Volaille Prisma : Éric Beaufils, Edith Crenn et Olivier Gestin. (Crédit photo : Prisma)

Une partie de l’équipe Volaille Prisma : Éric Beaufils, Edith Crenn et Olivier Gestin. (Crédit photo : Prisma)

Évolution de l’environnement

Toute firme-services se doit de répondre et d’anticiper les problématiques des fabricants d’aliments mais également faire face aux attentes des consommateurs. Trois piliers interagissent dans cette recherche de solutions : compétitivité (zootechnie), qualité des produits et attentes sociétales des consommateurs. Ces derniers sont de plus en plus soucieux de ce qu’ils peuvent retrouver dans leur assiette et la question de ce que mangent nos animaux se retrouve en tête de liste de leurs préoccupations. Il faut que nous puissions être prêts pour leur donner les réponses aujourd’hui et anticiper leurs futures attentes. La nutrition et la génétique sont les principaux facteurs sur lesquels il est aujourd’hui possible d’agir pour améliorer les performances, la qualité, etc.

L’équipe d’experts volailles Prisma a dévoilé plusieurs études portant sur différents types de volailles (poulet standard, poulet alourdi et poulet à croissance modérée) et mettant en avant des critères de recherche précis : GMQ, rendement filet, coût de production alimentaire, etc. Les études complètes sont disponibles auprès de Prisma, mais les résultats montrent effectivement des différences selon la génétique et le régime alimentaire. Chaque cas est donc à étudier et à adapter selon ce que l’on souhaite au final.

Ces essais en stations expérimentales sont nécessaires pour étudier de nombreux paramètres mais les conditions sanitaires maîtrisées, les configurations des salles, la sélection accrue et la non-adaptation de certaines espèces aux conditions expérimentales amènent à les compléter par des conditions appliquées sur le terrain. Des enquêtes auprès d’éleveurs permettent de faire un tour global des exploitations, de voir ce qui est bien fait ou non. Prisma propose ce service (Domino) : test de formules, de spécialités, étude d’itinéraires techniques et de souches différentes dans les conditions réelles, etc. Cela peut être dans un cas particulier, comme la mise en place de nouvelles normes qui entrainent des modifications des conditions d’élevages, afin de découvrir quels seront les conséquences sur la production, ou bien l’étude de thèmes tels que les impacts de la bande unique ou la gestion du confinement.

(…)

C. Morice

Retrouvez l’intégralité de l’article dans la RAA 705 – Avril 2017

 

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.