Fabricants d’aliment et fournisseurs se concertent au sein de FranceAgriMer

Les fabricants d’aliments pour animaux ont sollicité, auprès du directeur général de FranceAgriMer, une « instance de concertation transversale » regroupant les fournisseurs de matières premières (céréales et oléo-protéagineux, coproduits des biocarburants…), les fabricants d’aliment et les éleveurs. Les fabricants d’aliment siègent déjà dans différents conseils spécialisés (productions végétales et productions animales) mais ils appellent de leurs vœux une instance regroupant l’ensemble des intervenants, lesquels peuvent parfois avoir des intérêts divergents… Une première réunion a été organisée, le 10 février chez FranceAgriMer à Montreuil (93), pour une prise de contact. À l’avenir, l’objectif sera de réfléchir aux problématiques prix, compétitivité, qualité, approvisionnement en matières premières, etc. Les opérateurs présents lors de cette première réunion ont réitéré leur souhait de pouvoir mieux identifier les postes « auto-consommation » et « stockage à la ferme » en amont de la collecte. Chez FranceAgriMer, on indique avoir pris en main le sujet, mais il faudra un peu de temps pour bâtir l’outil d’enquête et d’étude idoine qui permettra de disposer de chiffres fiables. Au Snia, on se « félicite » de cette première réunion qui a permis à la nutrition animale de se présenter à ses fournisseurs et clients et de leur rappeler qu’elle constitue un trait d’union entre le végétal et l’animal.

La Revue de l’Alimentation Animale – Mars 2010 – N° 634

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.