LOGO_DURALIM_1L_50

Déforestation : Duralim apporte son appui au gouvernement

LOGO_DURALIM_1L_50Le gouvernement a dévoilé, le 14 novembre, sa stratégie nationale de lutte contre la déforestation importée (SNDI). À travers 17 objectifs, il s’engage à mettre fin, d’ici à 2030, à la déforestation causée par l’importation de produits forestiers ou agricoles non durables. L’objectif n° 16 vise, en particulier, à améliorer l’accessibilité à l’information et le suivi des engagements pris par les acteurs privés. Concrètement, le gouvernement entend s’appuyer sur « une plateforme nationale de lutte contre la déforestation accessible à l’ensemble des acteurs ».

Les structures amont et aval, rassemblées au sein de l’initiative Duralim, s’en félicitent. « Le modèle que nous construisons collectivement répond en tout point aux objectifs énoncés dans la SNDI. Le gouvernement français pourra donc s’appuyer sur notre plateforme afin d’accompagner l’ensemble des filières agricoles et agroalimentaires dans leurs démarches pour lutter contre la déforestation importée. » Depuis fin janvier, les entreprises de nutrition animale signataires de la charte sont déjà engagées à garantir la durabilité de leurs approvisionnements en matières premières produites en France et importées. « Notre ambition est d’atteindre, au plus tard en 2025, 100 % d’approvisionnements durables, avec un objectif zéro déforestation. »

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.