Biomin : premiers additifs anti-mycotoxines autorisés dans l'Union européenne

Biomin annonce que la Commission européenne vient d’enregistrer (en novembre) deux de ses produits comme « substances destinées à réduire la contamination des aliments pour animaux par les mycotoxines ».

La bentonite et le BBSH sont ainsi « les premiers produits autorisés par l’UE comme substances dont les propriétés anti-mycotoxines sont démontrées » se réjouit le groupe autrichien. Le BBSH est une bactérie brevetée qui modifie la structure chimique des trichothécènes afin d’éliminer leur toxicité. « Cette avancée scientifique revêt une importance primordiale dans l’espèce porcine compte tenu de l’impact de la consommation chronique de DON sur la perméabilité et l’intégrité intestinale ainsi que sur la dépression immunitaire » précise Biomin.

Quant à la bentonite, une montmorillonite dioctahédrale, elle est « conforme aux critères de capacités de liaison de l’aflatoxine établis par le Laboratoire de Référence de l’Union Européenne (EURL) ». En partenariat avec ce dernier, Biomin a développé une méthode analytique pour caractériser la capacité des bentonites à se lier aux aflatoxines B1, partie essentielle du processus d’autorisation des capteurs d’aflatoxines. « Ces efforts conduits par Biomin ont ouvert la voie à la légalisation de l’indication « capteur d’aflatoxines” comme allégation officiellement autorisée dans l’UE. »

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.