47661bd0b94c4eb5a95dc1ba348630

Bien-être animal : Didier Guillaume rappelle aux associations l’engagement du gouvernement

47661bd0b94c4eb5a95dc1ba348630Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a rencontré, le 9 janvier, les fondations et associations de protection animale représentatives afin de leur rappeler les grandes lignes du plan d’action porté par le gouvernement sur le dossier du bien-être animal et de la lutte contre la maltraitance animale. Le ministre a indiqué « avoir pleinement conscience des attentes sociétales fortes pour une meilleure prise en compte de la sensibilité des animaux d’élevage ». Il a ainsi confirmé « la nécessité d’accompagner les éleveurs et plus généralement le monde agricole vers une transition agroécologique plus que jamais indispensable pour réconcilier les territoires urbains et ruraux ». Didier Guillaume a également tenu à rappeler que « les éleveurs français sont bien les premiers acteurs du bien-être car ils aiment leurs animaux. La compétitivité économique de leurs exploitations et donc de leurs filières agroalimentaires en dépend. De nombreux travaux de recherche et d’innovation sont d’ores et déjà engagés par les filières pour faire encore évoluer certaines pratiques d’élevage ». Ces évolutions de pratiques constituent d’ailleurs l’un des axes forts du plan d’action prioritaire en faveur du bien-être animal établi pour la période 2016-2020. Didier Guillaume a « regretté l’agribashing systématique et contre-productif dont font actuellement l’objet nos producteurs français » et indiqué sa « volonté de travailler à rapprocher le monde rural et les territoires urbains ».

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.