Assemblée générale So'Fab : s'insérer dans la dynamique régionale

Depuis 2015, l’association régionale des industriels de la nutrition animale du Grand Sud-Ouest, So’Fab, a réussi à prendre ses marques et à mener des actions reconnues d’utilité pour toute la filière présente en région Occitanie. La dernière assemblée générale, du 7 février 2017, a fait le point sur les grands thèmes de l’année écoulée.

Une cinquantaine de professionnels se sont réunis à l’Hôtel de Région Occitanie, début février à Toulouse, pour participer à l’assemblée générale de l’Union régionale des fabricants d’aliments composés du Sud-Ouest, So’Fab.

Son président, Pascal Pringault, a souhaité un rassemblement autour du thème central de La nutrition animale au cœur de la dynamique régionale. Pour lui, l’objectif et l’ambition de ce choix sont de « développer leur représentation régionale auprès des partenaires professionnels et institutionnels, et de comprendre et échanger sur les politiques régionales agricoles ».

Une cinquantaine de professionnels se sont réunis à l’Hôtel de Région Occitanie, début février à Toulouse, pour participer à l’assemblée générale de l’Union régionale des fabricants d’aliments composés du Sud-Ouest, So’Fab. (Copyright : So'Fab)

Une cinquantaine de professionnels se sont réunis à l’Hôtel de Région Occitanie, début février à Toulouse, pour participer à l’assemblée générale de l’Union régionale des fabricants d’aliments composés du Sud-Ouest, So’Fab. (Copyright : So’Fab)

Mieux se faire connaître

Un support de communication sous forme de plaquette a été créé afin de « mettre en évidence le rôle essentiel que joue notre métier de la nutrition animale au sein du Grand Sud-Ouest, par une activité centrée sur la fabrication d’aliments et de nutritionnels, mais aussi par notre implication dans la structuration des filières, assurant le lien avec les producteurs et les acteurs de l’aval », a présenté le président. L’identité de So’Fab est mise en avant ainsi que les grandes caractéristiques de la filière : l’interface du végétal et de l’animal (valorisation des ressources agricoles régionales et soutien à l’emploi au sein des filières agricoles et agroalimentaires) et les fondamentaux liés à la qualité des produits, la sécurité sanitaire des aliments, la compétitivité des filières pour l’amélioration et le développement du secteur de l’élevage.

Sécurité et qualité

L’année 2016 a été marquée pour bon nombre des adhérents par une année difficile en termes d’activité en raison d’un marché de la nutrition animale en fort recul. Parmi les faits marquants, la grippe aviaire et le marché de la vache laitière en grande difficulté. « Ces actualités nous auront coûté 270 000 tonnes sur 2 000 000 tonnes, soit un recul de plus de -12 % », précise M. Pringault.

La sécurisation des livraisons en élevage a été abordée. « Une démarche inégalement réalisée car l’enjeu commercial reste sous jacent et empêche les commerciaux et/ou structures d’avancer résolument ! Il est cependant impératif de poursuivre cette action car la sécurité des personnes doit être une préoccupation majeure pour nous tous. » À noter également dans le cadre des livraisons, le souhait de l’association, pour 2017, d’activer une nouvelle demande de dérogation de circulation durant l’été.

En matière de qualité, So’Fab avait annoncé à ses débuts, son objectif de renforcer les liens avec les cahiers des charges des signes officiels d’identification de la qualité et de l’origine (SIQO) attribués dans le Sud-Ouest. « Une réflexion pour organiser une conférence à leur attention dans le cadre du Sisqa (Salon de la qualité alimentaire) est en réflexion pour le mois de décembre. Cela reste une priorité. »

Quant au suivi du dossier grippe aviaire, les membres du bureau ont su se mobiliser dans le cadre des réunions de cellule de crise régionale, en particulier en Aquitaine et So’Fab a cherché à relayer et communiquer auprès de ses adhérents sur les informations de gestion de crise.

Enfin, So’Fab fut ravi d’annoncer également son rattachement avec l’association régionale Urfacal (Auvergne et Limousin) et ses trois représentants : DFP Nutralliance, Aliments Simbelie et Madrangeas Vialle.

(…)

C. Morice

Retrouvez l’intégralité de l’article dans la RAA 704 – Mars 2017

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.