Une enquête pour appréhender les grands enjeux de la communication

Le Sypra, réseau des agri-communicants, vient de publier les résultats de la 5e édition de l’enquête menée par son observatoire des métiers de la communication en agriculture auprès de professionnels salariés d’entreprises ou d’organisations agricoles, publiques ou privées, ayant en charge la communication des produits, des services, et/ou la communication globale de leur structure. Réalisée tous les trois ans, cette étude offre une cartographie des profils, missions, fonctions, rémunérations, évolutions de responsabilités, etc. des personnes qui exercent les différentes facettes du métier de communicant dans le monde agricole et agroalimentaire. Des résultats qui traduisent l’évolution du rôle et de la position des communicants au sein des entreprises et organisations du secteur agricole et agroalimentaire.

De grandes tendances se dégagent en 2016 : la proportion de femmes s’est renforcée et atteint aujourd’hui la parité (50 % de communicantes contre 43 % en 2013) avec une différence des salaires moyens qui reste encore très prononcée ; la fonction se professionnalise de manière croissante, avec un temps consacré à la communication qui progresse de 55 % à 64 % en 3 ans ; les communicants se spécialisent (relations publiques, événementielles, communication digitale, etc. ) ; le lien entre stratégie d’entreprise et stratégie de communication se renforce avec 49 % des communicants membres du comité de direction ou directement rattachés à la direction générale ; la communication institutionnelle/corporate et la communication réseau (adhérents, partenaires…) progressent aux dépens de la communication produits/services même si celle-ci reste encore prédominante ; la prise de conscience de la contribution de la communication à la valorisation de l’entreprise (71 % contre 37 % en 2013).

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.