Viande et cancer : les travaux de recherche Inrae-Valorex distingués

L’équipe de recherche Prévention et promotion de la cancérogénèse par les aliments (PPCA) de l’UMR Toxicologie alimentaire(Toxalim) du centre Inrae Occitanie-Toulouse conduit des travaux sur le lien entre cancer du côlon et consommation de viande rouge, dont une partie est menée depuis deux ans avec Valorex, entreprise de nutrition animale et humaine. Début décembre, l’équipe PPCA a reçu le laurier collectif Inrae Impact de la recherche 2020 pour ses travaux de recherche, notamment sur la mise en œuvre d’une stratégie de prévention du cancer du côlon dès l’amont, via l’alimentation animale.« Les résultats positifs obtenus ouvrent des perspectives intéressantes en santé publique, alors qu’on dénombre plus de 43 000 nouveaux cas de cancer du côlon par an en France, comme aux acteurs du tissu économique de la filière viande. Ils mettent en évidence l’impact d’une alimentation animale spécifique, riche en antioxydants et en Oméga-3, sur la composition lipidique des viandes pour répondre aux besoins nutritionnels de la population mais également influer sur les facteurs d’initiation du cancer colorectal, et in fine, améliorer la valeur santé de la viande rouge. »Valorex est la seule entreprise privée de nutrition humaine et animale à financer des travaux de recherche collaboratifs auprès d’Inrae, afin qu’ils bénéficient directement aux consommateurs. Leurs travaux en nutrition, santé animale et environnement ont un impact sur l’ensemble de la société, par la mise à disposition et l’exploitation des résultats via les adhérents de l’association Bleu Blanc Cœur. C’est l’objet de la convention cadre tripartite Valorex-Inrae-Bleu Blanc Cœur signée fin 2019.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.