Tecaliman : validation de l’efficacité bactériolytique des presses à granuler

Tecaliman a souhaité faire un rappel sur la base de l’avis de l’Anses 2018 : « Lorsque les paramètres de température et de temps de séjour dans la presse sont fixés dans un objectif de maîtrise de Salmonella spp., la granulation peut être une alternative à la thermisation. »

La granulation est bien conduite dans un objectif de maîtrise de la qualité sanitaire des aliments pour animaux. (Crédit : Tecaliman)

En conséquence, des échanges ont été menés qui ont conduit à ce que la DGAL et la DGCCRF confirment aux syndicats le 30 septembre, la reconnaissance de la démarche visant à démontrer l’efficacité bactériolytique des presses à granuler, sur la base des propositions effectuées par le groupe de travail Biosécurité, dans la mesure où : « La granulation est bien conduite dans un objectif de maîtrise de la qualité sanitaire des aliments pour animaux. Cette démarche s’inscrit dans une démarche globale de maîtrise du risque salmonelle au niveau des entreprises. L’entreprise a démontré l’efficacité de sa(ses) presse(s). L’efficacité de la presse est reconnue uniquement pour les aliments produits dans les conditions ayant fait l’objet d’une validation. »

L’intérêt majeur pour le secteur est, en cas d’alerte salmonelles, de pouvoir en réduire le périmètre. Tous les aliments contenant une matière première suspectée d’avoir été contaminée par une salmonelle, mais qui auront été fabriqués sur des presses validées, pourront sortir de l’alerte.

Pour cela, le protocole dans la fiche Tecaliman n° 104, Règles techniques pour l’évaluation de l’efficacité bactériolytique d’une presse à granuler, constitue une référence et sera bientôt inséré dans le RCNA. En tant que centre technique indépendant, et avec plus de cent essais réalisés en usine, Tecaliman est « un élément de réassurance sur la fiabilité de prestation pour les DD(CS)PP ». Il accompagne les usines depuis l’identification des aliments sur lesquels réaliser des essais de granulation jusqu’à la rédaction d’un rapport tierce partie à destination des DD(CS)PP (Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations). Il facilite cette démarche grâce à un kit prêt à l’emploi (protocole rédigé à façon, matériel de prélèvement stérile, refroidisseur individuel T-Cool, permettant les prélèvements directement en sortie de la presse).

« Une innovation utile au service des industriels, réalisé par un organisme indépendant, pour appuyer la demande de reconnaissance de l’efficacité bactériolytique des presses à granuler, auprès de la DD(CS)PP. »

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.