Journées techniques des industries céréalières : 70e édition à Lille

Les Journées techniques des industries céréalières, rendez-vous des acteurs des filières des grains, des semenciers et organismes stockeurs à la seconde transformation, se déroulent cette année à Lille, au Grand Palais, les 16 et 17 octobre.

Les Journées techniques des industries céréalières se déroulent cette année à Lille, au Grand Palais, les 16 et 17 octobre 2019.

« Après quatre années à Paris, nous souhaitions proposer une destination inédite, pour pouvoir attirer un nouveau public et retourner au plus près des terroirs », explique Xavier Bourbon, président de l’association organisatrice de l’événement, l’Aemic. Pour leur 70e édition, les Journées techniques des industries céréalières (JTIC) se déroulent à Lille, les 16 et 17 octobre. « Ce choix de la capitale des Flandres permettra, nous l’espérons, de compter parmi nous des professionnels du nord de l’Union européenne. » Première région productrice de blé tendre en France, les Hauts-de-France comptent sur leur territoire plusieurs poids lourds de la transformation et la commercialisation des céréales et bénéficient d’une tradition brassicole bien ancrée. « Nous proposons d’ailleurs, pour la deuxième fois, une conférence sur la qualité des orges de brasserie », en partenariat avec l’Institut français des boissons, de la brasserie et de la malterie (programme des conférences ci-dessous).

« Comme nous le faisons chaque année pour le blé avec notre partenaire Arvalis, nous dresserons un portrait-robot de la récolte avec une approche à la fois économique et technique. Quelles sont les caractéristiques de la campagne ? Et comment impactent-elles les process de transformation ? » Une « initiative légitime » pour les JTIC qui ont été créées il y a 70 ans pour « assurer aux opérateurs des filières une mise à jour de leurs connaissances techniques mais aussi des évolutions technologiques, sociétales ou encore législatives susceptibles d’influencer leur activité ». Et l’événement propose cette année de revenir aux fondamentaux du travail de meunier, en réalisant une étude de l’influence du poids de mille grains, « qui peut être travaillé à l’étape de triage, sur leur comportement en mouture ». Les conséquences sur la panification seront aussi explorées.

Village Start-Up et soirée de gala

L’Inra propose également de se pencher sur les moyens de valoriser au mieux la variabilité des matières premières chez les transformateurs. Les JTIC s’interrogeront aussi sur l’apport potentiel de l’intelligence artificielle dans les industries de transformation des céréales. « Quelle place peut-elle s’y faire ? Peut-elle booster leur activité ? » En clôture de ces deux journées de salon et conférences, sera dressé un état des lieux des mutations en cours sur le marché de la boulangerie et les orientations à prendre dès aujourd’hui.

« Nous avons opté pour un planning réservant plus de temps aux visiteurs pour profiter de l’exposition et des solutions proposées par les entreprises exposantes », indique Xavier Bourbon. Elles seront près de 80 et un Village Start-Up sera installé, offrant aux jeunes entreprises françaises la possibilité de partager leur vision, leur savoir-faire et leurs solutions inédites pour la filière. Le président de l’association tient également à souligner le retour de la soirée de gala « pour fêter les 70 ans de notre événement. Elle reste une occasion de prolonger les opportunités d’échanges entre professionnels en toute convivialité ».

Ermeline Mouraud

Informations
En pratique
 
Date : mercredi 16 octobre et jeudi 17 octobre 2019
Lieu : Lille – Grand Palais
Horaires : de 9h à 18h30

Visiter
Planning des conférences
 
Mercredi 16 octobre
« Réduire ou valoriser la variabilité de la matière première » en partenariat avec l’Inra. Diversité des systèmes de culture et variabilité de la matière première, conséquences pour la filière ; Vers une flexibilité des procédés de panification mécanisés, etc. ; Utopie ou nécessité ? Associer blé et légumineuses, du champ aux gâteaux moelleux : Comment faire ? Pour quelle qualité ?
« Qualité des orges brassicoles 2019 », en partenariat avec l’IFBM. Résultats des analyses de la campagne. Impacts sur le marché français et les process brassicoles ; Point technologique : la filtration, une étape clé du process brassicole.
« L’intelligence artificielle pour booster les industries des céréales ». Quels potentiels et besoins dans nos industries ? ; Présentation de l’approche transversale d’un opérateur de la filière ; Quels bénéfices concrets et perspectives sur les process de panification et les process de fermentation.
 
Jeudi 17 octobre
– « Profil de la qualité des blés 2019 », en partenariat avec Arvalis. Perspectives du marché ; Présentation de la qualité de la récolte ; Valeur meunière des blés de l’année ; Approche sur les variétés les plus récemment inscrites.
– « Amélioration de la valeur meunière des blés : évaluation technique et économique du nettoyage ».
– « Boulangerie : quels challenges pour demain ? » Comment 70 ans de JTIC ont influencé l’évolution de la boulangerie ? ; Un nouveau marché boulanger ; Évolution des codes de la consommation.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.