En 2009, quelque 21,22 millions de tonnes (Mt) d’aliments ont été fabriquées en France, dans 294 usines appartenant à 203 entreprises et filiales, elles-mêmes réunies dans 164 groupes « pesant » en moyenne 130 000

« La radicalisation du mouvement social touche chèrement une profession déjà en grave difficulté et aura des conséquences sur l’économie agricole bretonne et l’emploi en élevage », déclarait l’Association des Fabricants d’Aliments du Bétail de

Confirmant son expertise dans l’utilisation des huiles essentielles, Idena poursuit ses recherches dans le domaine et présente de nouveaux produits sur le marché de l’alimentation animale. Tout en rappelant les fondamentaux propres aux huiles essentielles,

Saipol, filiale du groupe Sofiprotéol et leader français de la trituration et du raffinage des huiles végétales, crée sa filiale Saipol Méditerranée. Celle-ci assurera la commercialisation, sur le marché ibérique, des tourteaux de colza et

L’Association française de zootechnie (AFZ) lance son prix de thèse 2010 qui récompensera une thèse soutenue en 2010 sur un thème touchant la zootechnie et les sciences animales au sens large. La récompense de 1

Environ 1 300 participants issus d’une cinquantaine de pays au moins ont participé au 13e congrès européen de la volaille, organisé du 23 au 27 août derniers à Tours, à l’initiative de la branche française

Sur les stands des fabricants d’aliments d’allaitement au Space, l’actualité semblait se limiter à des opérations commerciales : ici un DAL à gagner, là un sac gratuit pour 12 achetés, etc. Mais en coulisse se

« Dès la fin juillet, le Pôle Animal de Coop de France a alerté l’ensemble des filières végétales et animales sur la brutalité de la hausse du prix des matières premières et ses impacts potentiels

Edito La main tendue des céréaliers Revue de presse Actualités Space 2010 : une 24e édition rattrapée par l'actualité Afab : « 25 % des élevages porcs pourraient disparaître » (Laurent Morin) En bref : 44 tonnes : un nouveau contretemps

Pour Laurent Morin, délégué général de l’Afab (Association des fabricants d’aliments du bétail de l’Ouest*), l’augmentation généralisée des prix des matières premières fragilise l’ensemble des filières animales, notamment le porc dont les fabrications d’aliment décrochent

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de La Revue de l’Alimentation Animale.